Vie de saint Taurin 3

Share this

Ces vitraux du 15e siècle représentent des événements de la vie de saint Taurin et la découverte de ses reliques par saint Landulfe. La fenêtre contient 4 panneaux liés à la St Taurin et deux autres panneaux, l'un représentant la Vierge Marie allaitant l'enfant Jésus et l'autre représentant Saint-Nicolas.

 

French medieval stained glass Whipped

 

Cette première fenêtre montre St Taurin subissant des coups de fouet à Gisay comme punission pour avoir avoir oser détruire les temples et statues des dieux païens. Selon la légende, les mains de ses bourreaux se seraient ensuite desséchées. La légende rapporte aussi qu'à Gisay, il y eut un vieux noisettier qui se dit d'avoir poussé de la branche utilisée comme fouet par les boureaux de St Taurin et que les descendants des familles sans ongles sont de ceux dont les ancestres qui avaient martirisé St Taurin.

 

French medieval stained glass Mère de St Taurin

 

Mère de St Taurin présente au suplice des coups de fouets reçus par son fils.

 

French medieval stained glass St Landulfe priant

 

Deux siècles plus tard, l'hermite St Landulfe priant pour être guidé vers l'endroit où Taurin avait été enterré.

 

French medieval stained glass Découverte des vestiges

 

Ayant découvert l'endroit où saint Taurin fut enterré, ses reliques furent ramenées à l'abbaye à Evreux. En 1247 l'abbé d'Evreux, Gislebert de Saint-Martin, eut fait faire un reliquaire d'argent doré sur bois pour contenir les reliques de Taurin.

 

French medieval stained glass La Vierge et le Christ

 

French medieval stained glass St Nicholas

 

Les deux derniers panneaux de cette fenêtre représentent la Vierge Marie allaitant l'enfant Jésus, et Saint-Nicolas faisant revivre les trois garçons massacrés.