Reliefs Polychrome de saint Firmin, cathedrale d' Amiens

Share this

Detail Saint Firmin Preaching

 

Selon la légende de Saint Firmin, connue aussi sous le nom de Firmin de Pampelune, était un disciple de saint Saturnin de Toulouse. Il establit la première église à Amiens au troisième siècle. On ne connait bien peu de sa vie et sa biographie fût rédigée au huitième siècle. La légende de la vie de saint Firmin telle que concue au huitième siècle est celle qui est raccontée par les reliefs gothiques polychromes, faits entre 1490 et 1530.  Il sont placés le long du déambulatoire sud de la cathédrale d'Amiens.

 

Saint Firmin arrive à Amiens

 

Firmin voulant désespérément optenir le statut de martyre, il voyagea du sud de la France vers les régions païennes de la Gaule (au nord de la France). Il fût arrêté par les autorités romaines à Lisieux, mais pour une raison quelconque, le gouverneur est mort et il a été libéré. Il s'est ensuite rendu à Amiens.

 

Saint Firmin prèche aux Amiénois

 

Le baptème des Amiénois

 

 

Où il établit une grande église, et où il convertit et baptisa un grand nombre d'habitants d'Amiens.

 

Arrêté et décapité

 

Les prêtres païens ont été censés d'avoir signalé Firmin aux fonctionnaires romains durant leur visite à Amiens et Firmin fût mis sous arrêt Firmin.

 

Exhumation des reliques

 

Au septième siècle l'évêque d'Amiens saint Salve fait prier les fidèles et le clergy pour obtenir un signe de façon à savoir où est enterré le corps de saint Firmin. Au troisième jour des prières, Dieu envoie un rayon de soleil qui perce le mur du monastère là où le corps gisait. Quand cet endroit fût creusé, on y trouva le corps de Saint Firmin.

 

Les reliques sont enmenées à Amiens

 

Quand le corps de saint Firmin fût alors transporté dans le rues d'Amiens, il y eût un certain nombre de miracles: des arbres et des prairies se sont mis en feuilles et en fleurs, des malades furent guerris, et les riches libèrent leurs servants et serfs de leur servitude.