La Nativité, la Circoncision, et l'Epiphanie

Share this

Cette troisième séquence de la sculpture sur la grille du chœur, à partir de l'extrémité ouest du déambulatoire sud, est l'œuvre de Jehan Soulas 1521-1535. Sculptée dans du calcaire dur ou 'vive' venant de la carrière de Tonnerre dans l'Yonne..Ce sont les scènes de la Nativité, de la Circoncision de l'Enfant Jésus, et de l'Epiphanie.

 

L'image ci-dessus représente la scène de la nativité comme le veut la tradition, avec Joseph, l'âne et  le boeuf  Ces détails découlent des Évangiles apocryphes plutôt que des textes évangéliques traditionnels qui eux fournissent peu de détails sur cet évènement. Marie est à genoux, les mains jointes devant l'enfant Jésus dans la crèche, tandis que trois anges se tiennent à proximité et Joseph son chapeau en main se tient juste derrière eux.1

 

 

Selon la tradition, huit jours après sa naissance, un garçon juif est circoncis lors d'une cérémonie qui donne à l'enfant son prénom et lui fait son entrée dans la communauté. La circoncision de Jésus n'est mentionnée que dans l'évangile de Luc (Luc 2:21). La sculpture ci-dessus faite par Jehan Soulas est anachronique en term de religion parce que la mère d'un enfant aurait été considérée soit disant «impur» jusqu'au quarantième jours après la naissance de son enfant. Dans la scène ci-dessus, Marie est assise et Joseph teint l' enfant Jésus qui semble être en détresse, tandis qu'un prêtre effectue la circoncision. Un acolyte témoin de la scène, tient une urne d'eau.

 

 

La scène de l'Epiphanie, comme celle de la Nativité, est dérivée lds Évangiles apocryphes.